Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trucs & Astuces n : 8 L’alimentation n : 2

Publié le par Philippe 07

  La pomme de terre

Origine :

La pomme de terre est originaire des Andes, où elle a été consommée et cultivée probablement depuis l'époque néolithique.Les plus anciens restes de tubercules de pommes de terre cultivées (et aussi de patates douce) ont été retrouvés dans des grottes de Tres Ventanas situées à 2800 mètres d'altitude dans le canyon Chilca dans une région côtière du Pérou. Ces restes sont datés de 8000 ans avant Jésus-Christ, à une époque glaciaire de la fin du Pléistocène, alors que les hauts plateaux andins étaient couverts par les glaces.

Toutefois, un spécimen de Solanum maglia, espèce de pomme de terre sauvage, datant de 13 000 ans avant Jésus-Christ (Pléistocène tardif), a été retrouvé sur le site archéologique de Monte Verde, près de Puerto Montt dans le sud du Chili. Ce vestige de pomme de terre, consommée mais non cultivée, est le plus ancien, toutes espèces confondues, et confirme cette région comme l'un des centres de l'évolution de la pomme de terre.

La domestication de la pomme de terre s'est développée par la suite, ainsi que les pratiques agricoles en général, dans la région du lac Titicaca, alors que dans la région côtière se développait un climat de plus en plus aride. C'est dans cette région, située à cheval sur les actuels territoires du Pérou et de la Bolivie, que l'on constate encore la plus grande variabilité génétique des espèces et variétés de solanées tubéreuses, avec plus de cent espèces sauvages et plus de 400 variétés indigènes de pommes de terre cultivées. Cette domestication aurait commencé, après une longue période d'appropriation, vers 2 000 ans av. J. C.

 

La pomme de terre est un féculent, avant tout connu pour ses propriétés rassasiantes. Riche en glucides complexes (amidon), elle parvient en effet à caler les appétits les plus féroces avec une portion de 200 g seulement, soit un apport calorique modéré de 170 kcal.

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g

Protides

2 g

Glucides

19 g

Lipides

0,1 g

Calories

85 kcal

Par ailleurs, son apport en vitamine C est d’autant plus intéressant que la pomme de terre peut être consommée très régulièrement. Ainsi, compte tenu des pertes à la cuisson, un plat de pommes de terre fournit en moyenne 18 mg de vitamine C par personne, soit plus de 20 % des besoins quotidien recommandés. Et s’il s’agit de pommes de terre nouvelles, cet apport peut dépasser 35 mg. Ainsi que des vitamines B1 et B6.

La pomme de terre fournit également une bonne quantité de minéraux, notamment du magnésium, nécessaire au système nerveux et musculaire, et du fer, qui manquent souvent à notre alimentation. Ainsi que des fibres dont il faut mentionner le rôle dans le transit intestinal.

Elle contient une quantité relativement importante pour un légume de protéines (2 g/100 g). Celles-ci se trouvent essentiellement dans la pulpe, juste en dessous de la peau. Donc évitez de l'éplucher, grattez juste un peu la peau quand c'est possible.

 

Parmi les acides aminés essentiels apportés par la pomme de terre, il faut citer la leucine, l'isoleucine, la lycine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, le tryptophane et la valine. Une composition qui rapproche la pomme de terre de celle de l'oeuf, référence en ce qui concerne les acides aminés.

Idéale pour tous, la pomme de terre est particulièrement intéressante pour les sportifs : son index glycémique est voisin de celui des pâtes !

 

 Dans tous les cas, notez qu'une cuisson vapeur permet de préserver et donc de bénéficier au maximum de ses atouts nutritionnels.

 

                    La pomme de terre est donc très intéressante pour les très longues distances.

 

  1. Prendre des petites pommes de terre du genre ; pomme de terre nouvelle, rate, Monalisa………. suivant la saison.
  2. Les faire cuire à l’eau dans une casserole mais pas de trop afin qu’elles restent fermes.
  3. Les éplucher et les couper en deux puis les creuser avec une petite cuillère
  4. Ensuite y déposer de la vache qui rie ou du bleu, du fromage frais ou autre suivant son goût, on peut aussi saler très légèrement.
  5. Emballer le tout avec le papier aluminium et le tour est joué.

 

Quoi que vous utilisiez comme emballage les déchets c’est dans les poches puis à la poubelle on ne jette rien dans la nature !!!!

645px-Solanum tuberosum 02

  PICT0001

DSCN0231

Commenter cet article

Olivier Buisson 20/04/2011 19:36


Non les oeufs sont à manger seuls !


Philippe 07 21/04/2011 17:55



Ah bon je préfére car je me disait ....ce doit être sec avec 1 oeuf au milieu  Moi aussi les pommes de terres
c'est aprés 200km je les avais utilisé sur Bordeaux-Paris 2008 entre autre mais c'est trés bon A+ 



david 19/04/2011 22:00


Salut
Et quand on aime pas du tout mais vraiment pas du tout le fromage, on peut mettre quoi a la place?


Philippe 07 20/04/2011 18:05



Bon en Ardéche c'est le fromage Mais tu peut essayer le jambon beurre(s'il ne fait pas trop chaud) ou alors
juste 2-3 grains de sel et le bousin si tu aime. Tiens moi au courant



Olivier Buisson 19/04/2011 20:59


Déjà testé ..avec des oeufs aussi ..surtout pour des sorties au delà des 200 kms ..économique de plus


Philippe 07 20/04/2011 17:59



L'oeuf tu le met avec les pommes de terre? 



brigitte 19/04/2011 20:23


Excellente idée ! Je vais essayer !


Philippe 07 20/04/2011 17:58



Tu m'en dira des nouvelles Bon appétit