Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’extraterrestre Kilian Jornet

Publié le par Philippe 07

 

Le « phénomène », le « mutant », « l’extraterrestre ». C’est comme si le seul nom de Kilian Jornet convoquait automatiquement au moins l’un de ses trois mots. C’est vrai que l’Espagnol est un monstre, format jockey (1,72 m), épais comme un coucou (56 kg), mais une vraie terreur. Il a les joues creuses et le visage brûlé par le soleil. Au repos, son cœur bat une fois toutes les deux secondes et ses jambes noueuses tapent du pied, surtout les jours de grand beau quand la vue sur l’Aiguille du Midi l’invite à libérer ses démons et à enfiler son costume de sprinter des cimes le plus rapide du monde

vainqueur-des-deux-dernieres-editions-de-l-utmb-kilian-jorn

Il ne fait rien comme tout le monde. C’est le Bolt de l’Ultra (les épreuves longues distances) et plus généralement des courses de montagne. Depuis le coup de tonnerre de sa victoire dans l’UTMB 2008 à seulement 21 ans, le prodige a tout gagné en frappant les esprits : record explosé à la Diagonale des fous à la Réunion, premier non Américain à remporter la Western States 100 miles aux États-Unis, etc, etc. Grimpeur hors-pair, descendeur ébouriffant, à lui seul, il a bousculé les idées reçues dans un sport que l’on croyait réservé aux trentenaires. A 23 ans, il est la référence absolue, l’icône d’une discipline en plein boum. « J’essaye juste de faire au mieux ce que je sais faire. On mythifie trop certaines professions. Après, Salomon fait bien son travail », dit-il avec son charmant accent espagnol. Équipé par la marque depuis l’âge de 12 ans, il est son principal ambassadeur pour les sports de plein air. Il vient de résigner pour six années. A voir son appartement, cela n’a rien changé à son train de vie : « J’ai l’habitude de dire que l’on meurt avec ses souvenirs. Le reste… » Le partenariat lui permet d’amasser une montagne de prototypes de chaussures dans son entrée et surtout de laisser libre-cours à son art. C’est l’objet de la « Kilian’s quest », la série de vidéos diffusées sur Internet. La compétition, c’est bien, mais j’ai aussi envie d’autres chose.

Il affirme qu'il continue d’adorer la compétition. Il aime la bataille , l’émulation, mais il dit aussi que tout y est artificialisé  par l’enjeu de la course, les spectateurs. Né en altitude, élevé au refuge de Cap del Rec dans les Pyrénées catalanes, champion de ski alpinisme qu'il pratique tout l’hiver, Jornet est avant tout un montagnard. Un pur. «Pour moi, la montagne, c’est la vie. Je la connais bien. Je me sens confortable (sic) avec elle. C’est là que je peux m’exprimer complètement. » Il la travaille au corps à corps, des heures durant, seul le plus souvent

Il parle d’animalité à retrouver. D’où sa pratique d’un « alpinisme dépouillé ». Quand le temps le permet, il s’offre un aller-retour au sommet du Mont-Blanc en basket et coupe-vent. Le compte-rendu de l’une de ses montées éclair avec le traileur Sébastien Chaigneau est disponible sur internet. C’est la plus belle course du monde, raconte-t-il. Tu commences par la forêt, puis la rocaille, puis ça grimpe. Et quand tu arrives en haut, c’est vraiment joli…  Huit heures d’excursion au milieu des randonneurs juste pour le plaisir.

REPERES

Kilian Jornet est né le 27 octobre 1987 à Sabadell. Fils d’un guide, il a grandi au refuge de Cap del Rec dans les Pyrénées (1987m). Il franchit son premier 3000m à 3 ans. Pour aller à l’école, il lui faut marcher 13km avec 300m de dénivelé. Son premier sport est le ski alpinisme qu'il pratique toujours en coupe du monde. C’est pour se préparer qu'il a commencé le trail. Cette année, il s’est lancé pour défi de remporter 5 courses sur 5 continents. Après la Northface 100K (Australie) et la Western States 100 (Etats-Unis), il doit s’attaquer à l’UTMB, à la Table mountain (Afrique du Sud) et au Kinabalu Climbathon (Malaisie). Il vient d’écrire son premier livre «Courir ou mourir» dont la traduction française va être publiée par l’éditeur lyonnais Outdoor.

Ses records

 TOUR DU MONT-BLANC (2008) moins de 21h

 Chamonix 166km ; 9500m D +

 

20 h 56’ 59’’ > CORSE (2009)

 Traversée de la Corse du nord au sud par le GR 20

200km ; 14500 mD +

 

32 h 54’ 24’’ > PYRÉNÉES (2010)

Traversée des Pyrénées de l’Atlantique à la Méditerranée

850km ; 42000 mD +

 

8 jours 3 h 15’ > LAC TAHOE (2009)

Tour du plus grand lac d’Amérique du Nord

265km ; 8500m D +

 

38 h 32’ > KILIMANDJARO (2010)

Montée et descente du point culminant de l’Afrique (5892m)

8,48km

 

7 h 14’ > MONT OLYMPE (2011)

Montée et descente du sommet mythique grec (2917m)

51km

 

Un joli reportage de Canal+ sur Kilian Jornet

  

92 de VO2max! Champion du monde et vainqueur

 

de la Pierra Menta.


Cliquez sur la seconde vidéo en partant de la droite
http://www.canalplus.fr/c-sport/pid2708-c-interieur-sport.html

Commenter cet article

Laville Alexandre 23/11/2011 16:00

Pour tout ceux que sa intéresse:
A l’initiative du magazine Trails Endurance et des organisateurs de la SaintéLyon, le programme s’enrichit cette année de la première édition d’un Festival dédié aux films d’endurance, le vendredi
2 déc. de 19h30 à 22h00 au Parc Expo de Saint-Etienne : Trails et CAP, bien sûr, mais pas que… Tous ceux qui dépassent les limites sur roues, sur l’eau, sur neige… ont leur place à l’EFF. (Premier
invité de marque, un certain Kilian J. viendra présenter le dernier volet de sa « K. Quest » .
Entrée gratuite pour les participants à la Saintélyon. 10 € pour les autres
Rediffusion des meilleurs moments le samedi 3 déc. toute la journée.

Perso j'y serait certainement le vendredi et sur le samedi. En même temps je dois récupérer mon dossard.

Brigitte 18/11/2011 22:43

Article très intéressant ... ce qu'il fait est vraiment très impressionnant. ca doit faire un drôle d'effet quand on se traîne au mt Blanc sur l'arête des bosses et qu'on voit arriver ce monsieur
tranquillou en basket ... à peine le temps de reconnecter les 3 neurones qui fonctionnent à 4500 m et il doit être déjà en haut :-)

Philippe 07 19/11/2011 23:24



Super reportage de C....+ En effet c'est un vrai E.T. T'a vu le temps de l'ascenssion du MB......!A+



serein gilles 18/11/2011 21:04

sublime kilian ,c'est vrai un extraterrestre.
que dire d'autre
merci pour l'article

Philippe 07 19/11/2011 23:21



La franchement ça vaut le coup de faire profiter toi qui t'interresse au trail tu a du déjà en entendre parler. Retour de Chusclan en ayant fait comme prévu les caves mais pas sorti le vélo de la
voiture que de la flotte.....A+



cricri le cyclo 18/11/2011 17:51

très bel article... Merci

Philippe 07 19/11/2011 23:19



Franchement il est trop fort dés son jeune age il était déjà hors normes Chapeau! A+